Yoga doux

En résumé

Le yoga dit « doux » n’est pas une catégorie de yoga défini comme peuvent l’être le yoga Vinyasa ou le Hatha Yoga par exemple. Il s’agit en réalité d’un mélange des différentes catégories de yoga.

Le yoga doux mêle donc les postures, les exercices de respiration et les exercices de méditation issus du Yin yoga, du Hatha yoga, du yoga Nidra (également appelé « yoga du sommeil ») ou encore le yoga Kundalini.

Comme son nom l’indique c’est une pratique très douce, idéale pour les profils seniors et les personnes qui ont des douleurs, ou à mobilité réduite.

TROUVER UN COURS
yoga doux pour senior min

C’est à travers son étymologie que l’on peut percevoir la signification première du yoga, qui est d’unir deux aspects : le corps et l’esprit.

Les influences du yoga doux

Le yoga doux est influencé par plusieurs types de yoga : le Hatha, le Yin et le Nidra.

Le Hatha yoga, identifié comme yoga varié et accessible, est le yoga le plus traditionnel et l’un des plus anciens. C’est à travers son étymologie que l’on peut percevoir la signification première du yoga, qui est d’unir deux aspects parfois déconnectés : l’esprit et le corps.

Le Yin est quant à lui plus récent et se positionne comme un yoga basé sur l’énergie féminine « Yin », dont l’origine est associée à la culture chinoise et à sa symbolique de la lune. Le Yin yoga a pour objectif de faire une pause et d’intégrer de l’énergie Yin dans le quotidien des yogis plus en proie à l’énergie Yang, centrée sur l’action, l’efficacité et la rapidité.

Dans le même esprit, le yoga « Nidra » qui signifie « sommeil », a été développé comme apaisant yogique dans les années 50 pour pratiquer la relaxation. Il se trouve à la frontière de la sophrologie et de l’hypnose. Bien qu’il améliore le sommeil, il ne s’agit pas de s’endormir pendant la séance, mais d’accéder à la zone entre veille et sommeil au fil d’une profonde relaxation.

En pratique

Le yoga doux comme son nom l’indique se caractérise par un enchainement très lent et conscientisé des postures. Il unit les bénéfices des pratiques de yoga traditionnelles et permet d’en tirer les meilleurs bénéfices. C’est une pratique idéale pour les seniors mais également les personnes à mobilité réduite. Il permet d’allier activités physiques et bien-être.

Le yoga doux est évolutif et adapté à tous les niveaux. Les postures sont accessibles, variées (au sol, assises, debout) et ont pour objectif de détendre et assouplir les muscles. Comme dans tous les yogas, les exercices de respiration intégrés dans les yogas doux ont une importance fondamentale pour développer des énergies positives et oxygéner le corps.

Le yoga doux intègre également des exercices de méditation. Ils ont pour fonction d’atteindre un état de plénitude et d’apaisement.

Les cours de yoga doux à domicile sont composés d’une phase de préparation et d’échauffement, d’un enchaînement de postures lentes et d’une phase finale de relaxation avec méditation (parfois complétée par des récitations de mantras).

Envie d’essayer le yoga doux ?

Le yoga doux s’adresse à toute personne ayant la volonté de faire une pause dans son quotidien et se recentrer. Il est accessible à tous les niveaux, et s’adapte particulièrement aux personnes qui ont des douleurs, séniors, ou aux personnes atteintes de handicap physique. Ce yoga peut être pratiqué à la fois pour le bien-être mental et physique.

Le yoga doux peut être pratiqué seul ou en groupe. Pratiqué à la maison avec un professeur particulier, le yoga favorise l’interaction sociale et l’accompagnement régulier pour combattre la solitude et pratiquer une activité physique en toute sécurité. Les pratiques douces du yoga sont très bénéfiques pour les personnes exposées à des difficultés de concentration, de sommeil et/ou d’anxiété passagères ou durables.

Le yoga doux a la particularité de créer un équilibre entre le mental et le physique grâce aux postures statiques et aux exercices de respiration. La capacité de concentration est stimulée par la durée des postures, ce qui va aider le mental à faire une pause.

Ce type de yoga offre en effet une dimension méditative qui permet de se recentrer. Le yoga doux est un éloge à la lenteur et au ralentissement. Il permet de saisir le moment présent et de prendre conscience des bienfaits du lâcher prise.

Les personnes qui pratiquent le yoga doux voient en général leurs capacités de concentration et de gestion des émotions augmenter à moyen terme. Pour les personnes à mobilité réduite, une pratique régulière contribue à augmenter la souplesse musculaire et l’équilibre.

Elle participe à atténuer les douleurs chroniques (mal de dos, ostéoporose etc.). Elle peut permettre de réduire l’hypertension avec les respirations et la méditation, et d’augmenter les facultés cognitives (concentration et attention).

Le yoga doux nécessite un tapis de yoga d’une épaisseur de 4 à 6 mm et anti-dérapant pour une pratique plus confortable.

Les postures de yoga doux se basent fondamentalement sur l’équilibre et l’ancrage. Les asanas évoluent en fonction du niveau et des différentes phases de la séance. L’utilisation d’une chaise peut également être préconisée pour permettre aux élèves à mobilité plus réduite d’être plus à l’aise et sécurisés.

Prévoyez une tenue confortable, suffisamment légère en été et épaisse en hiver. Vous pouvez également utiliser une couverture fine pour les phases de méditation.

Afin de faciliter et d’ajuster les postures il est recommandé d’utiliser des briques de Yoga et une sangle de Yoga, un bolster peut également être utile.