Pré/post natal Yoga

En résumé

Le yoga prénatal est un yoga adapté spécifiquement à la grossesse. Le corps est en évolution durant neuf mois et doit s’habituer au changement perpétuel durant cette période. Le yoga permettra d’accompagner les femmes enceintes tout au long de leur grossesse, autant sur le plan psychique, émotionnel et physique.

Après l’accouchement, les femmes peuvent se tourner vers le yoga postnatal. Cette forme de yoga permettra à la jeune maman de se reposer et de se réapproprier son corps. 

TROUVER UN COURS
yoga pré post natal cours à domicile1 min

Le yoga postnatal est né d’une volonté d’aider les nouvelles mamans à se réapproprier leur corps et à acquérir une nouvelle stabilité émotionnelle. 

Caractéristiques du Yoga pré/post natal

Les yogas prénatal et postnatal sont des pratiques modernes qui utilisent les savoirs de types de yoga plus traditionnels et les savoirs en Ayurveda. Ce yoga s’adresse aux futures mères dans le but de les aider à vivre une grossesse harmonieuse, et les préparer à l’accouchement dans une premier temps, puis les aider à suivre une rééducation post-accouchement.

La période postnatale, également qualifiée de période « post partum » est sujette à des changements psychiques et physiques importants puisque le corps engendre plusieurs changements dans le but de retrouver son état d’avant la grossesse. Cette période requiert autant de suivi que pendant la grossesse, pour le bien-être de la maman, et afin que le nouveau-né évolue sainement dans son nouvel environnement familial. 

En pratique

Un cours de yoga prénatal à domicile propose des postures adaptées aux femmes enceintes tout au long de l’évolution de leur grossesse. La séance mêle postures de yoga, exercices de respiration et de relaxation.

Certaines séances peuvent être proposées avec le père, afin de l’intégrer dans le processus de préparation à l’accouchement.

Une séance à domicile dure en général de 45 minutes à 1h30.  Même si le yoga prénatal est une pratique douce et adaptée à toutes, il est important d’informer votre professeur de votre état de santé et de votre condition physique pour qu’il puisse adapter au mieux les postures.

Par exemple, si le bébé est déjà bas, les postures accroupies seront déconseillées. 

La pratique du yoga postnatal aidera la jeune maman à se réapproprier son corps. Elle pourra ainsi prendre un moment pour elle lors de sa séance de yoga.

Le yoga postnatal permettra également aux mamans de reprendre une activité physique douce et adaptée à leur corps et aux divers maux propres au post-partum.

Si le yoga postnatal est complètement adapté à la rééducation du périnée, demandez quand même l’avis de votre médecin ou de votre sage femme avant votre cours.

1

Au premier trimestre

Les séances sont douces pour le corps avec peu de torsions et de mouvements brusques pour mieux gérer la fatigue et les nausées.
2

Au second trimestre

Le yoga va aider à travailler la respiration et le périnée. Il peut également être bénéfique pour soulager les premières douleurs qui s’installent à ce stade de la grossesse.
3

Au troisième trimestre

La pratique du yoga se concentre sur la préparation de l’accouchement.

Envie d’essayer le yoga pré/post natal ?

Le yoga prénatal s’adresse aux futures mères qui souhaitent intégrer le bien-être dans leur vie, préparer leur accouchement et se sentir plus légères et plus souples malgré la prise de poids engendrée par la grossesse. Il est adapté aux personnes recherchant une pratique physique douce et adaptée.

Durant les mois de grossesse, la souplesse étant souvent facilitée, mais la mobilité fragilisée, le yoga prénatal s’adresse aux futures mamans qui veulent préserver une condition physique optimale.

Le yoga postnatal s’adresse aux nouvelles mamans qui veulent soulager les effets de la période post-partum et se recentrer sur elles-mêmes.

Il convient parfaitement aux personnes qui souhaitent valoriser la pleine conscience, apprécier les moments passés avec leur nourrisson et limiter certains sentiments d’anxiété dus aux changements propres à cette période de la vie d’une femme.

La grossesse et l’accouchement sont des événements qui peuvent procurer du stress et nécessiter une préparation physique et psychologique importante. Le yoga prénatal vient palier à ce besoin, grâce à un suivi adapté et à des exercices en lien avec le travail du périnée et de l’équilibre.

Il active également la circulation du sang et soulage les maux de grossesse fréquents tels que les nausées, les maux de dos, transit lent, les jambes lourdes ou les varices.

Le yoga postnatal soulage quant à lui des maux ou des difficultés post-accouchement comme ceux qui surviennent après une épisiotomie ou une césarienne. La femme peut en effet ressentir des douleurs liées à la cicatrisation lors de positions assises, lorsqu’elle urine ou durant des rapports sexuels. Le yoga postnatal apaise les états anxieux et favorise la récupération.

Certaines postures pour soulager le bassin et le périnée peuvent limiter l’inconfort au niveau du vagin. Pour retrouver sa taille initiale, l’utérus se contracte et peut provoquer des épisodes douloureux.D’autres douleurs et inconforts interviennent comme la sensation de ventre vide et une possible dépression post partum.

Le yoga postnatal aura pour bienfait la protection et la rééducation du périnée, ainsi que le renforcement de la ceinture abdominale. Le yoga va ainsi proposer des postures allongées ou à quatre pattes pour protéger le périnée et remuscler le plancher pelvien, le pubis et le vagin.

Le yoga prénatal se pratique avec une tenue ample et en chaussettes. Il existe des pantalons de grossesse pour être plus à l’aise avec son corps et soutenir le ventre durant les postures. Il est conseillé de prévoir un tapis confort assez épais.

Des coussins et des bolsters pourront également être utilisés pour maximiser le confort durant les postures et servir de soutien pour votre bassin et votre dos. Un coussin de maternité est fortement recommandé.