Skip to main content
Infos sur le Yoga

Quel style de yoga est fait pour moi ?

By 13 mai 2021No Comments

À l’origine, le but premier du yoga était d’unifier le corps, l’esprit et le mental. Même si c’est toujours le cas aujourd’hui, il peut être facile de se perdre dans la multitude de styles apparus ces dernières années. Le Hatha a vu le jour il y a de nombreux siècles et est aujourd’hui considéré comme le yoga « traditionnel ». C’est à partir des années 1930 que de nouveaux styles de yoga ont été créés sous l’impulsion de Tirumalai Krishnamacharya, professeur indien à la renommée internationale. Puis, on a assisté à une explosion du yoga en Occident et notamment en France, au début du XXIe siècle. Si vous débutez, ou même après quelques années de pratique, il est normal de vous demander quel style de yoga est fait pour vous. Suivez le guide pour trouver celui qui vous fera vibrer.

Le Hatha : la force tranquille

quel style de yoga pour moi (3)Composé traditionnellement de 26 postures, de pranayamas (exercices de respiration), de méditation et de kriyas (techniques de purification), le Hatha est le plus ancien des yogas. C’est aussi le plus pratiqué en France. La plupart des autres styles sont en fait des déclinaisons du Hatha. En sanskrit, Ha symbolise le soleil et Tha signifie « lune ». C’est cette ambivalence que l’on retrouve dans la pratique posturale. Le rythme est assez lent, mais les postures sont tenues suffisamment longtemps pour ressentir l’engagement des muscles. Même s’il peut être difficile de maintenir les positions au début, les progrès se font sentir après quelques séances. C’est donc le style de yoga idéal pour les débutants.

Le Vinyasa Flow : la créativité

Très populaire aux États-Unis, le Vinyasa Flow est une discipline dynamique dont les postures sont issues du Hatha. Nyasa signifie « placer » et Vi « d’une certaine façon ». Plus que les postures en elles-mêmes, l’accent est mis sur les transitions entre ces dernières. Le yogi est en mouvement perpétuel et ne reste que très peu de temps dans chaque position, d’où la notion de « flow ». Chaque mouvement correspond généralement à une respiration. Les maîtres mots sont : créativité, fluidité et liberté. En plus du travail cardiovasculaire, le Vinyasa Flow apporte endurance, équilibre, renforcement musculaire et souplesse. C’est sans doute l’un des styles les moins traditionnels, mais il est parfaitement adapté aux débutants.

Tout savoir sur les 7 chakras, obtenez notre ebook gratuit !

L’Ashtanga : la discipline

Ce style de yoga a été créé par Pattabhi Jois au début du XXe siècle. La pratique posturale de l’Ashtanga se compose de six séries de plus en plus avancées, comprenant des asanas bien définis. Il est demandé à l’élève de maitriser une série avant de passer à la suivante. On trouve les salutations au soleil, des postures debout, au sol, puis une séquence de fin, pour finir par la relaxation en Savasana (posture du Cadavre). Le but de ce yoga très dynamique est d’atteindre un état de méditation en mouvement. Pour cela, le pratiquant doit placer des bandhas (verrous énergétiques), un drishti (regard) et la respiration Ujjayi (dite « victorieuse »). On retrouve le terme « vinyasa » qui désigne les transitions entre chaque posture au sol. Les vertus sont multiples : gain de force et d’endurance, activité cardiovasculaire, assouplissement, renforcement musculaire. L’Ashtanga peut aussi se pratiquer « à la Mysore » (du nom d’une ville indienne) : le yogi pratique en toute autonomie et le professeur ajuste sans guider le cours.

quel style de yoga pour moi (2)

L’Iyengar : la rigueur

Ce style de yoga porte le nom de son créateur B.K.S. Iyengar. C’est celui qui vous aidera à perfectionner l’alignement de vos asanas. Les accessoires sont généreusement utilisés pour placer le corps dans la bonne position : chaises, sangles, briques et même cordes. À l’instar de l’Ashtanga, on trouve des séries de postures à difficulté croissante, basées sur quelque 200 asanas et 14 respirations. Si vous avez à coeur de comprendre les subtilités de chaque position, dirigez-vous vers ce style de yoga.

Le Yin : le lâcher-prise en douceur

Par opposition au Yang, énergie de l’action, le Yin est un yoga passif. Il peut, en revanche, parfaitement compléter une pratique dynamique pour équilibrer le système nerveux. Le cours se compose de quelques postures assises ou allongées, maintenues entre une à cinq minutes et le plus souvent supportées par des accessoires (briques, coussins, couvertures, sangles). Le professeur met l’accent sur la recherche de sensations corporelles sans jamais basculer dans la douleur. L’intensité de cette pratique réside dans le maintien des postures qui sont par essence, inconfortables. Au contraire des yogas dynamiques, le Yin permet d’étirer les tissus conjonctifs profonds tels que les fascias (enveloppes autour des muscles), tendons et ligaments. Solliciter ces tissus permet de libérer les tensions accumulées, d’apaiser les douleurs chroniques et de favoriser le lâcher-prise. Grâce à son rythme lent, le Yin est facilement accessible aux débutants.

quel style de yoga pour moi (1)

Le Nidra : yoga du sommeil

Aucun effort ne vous sera demandé si vous suivez une séance de Yoga Nidra. Ce terme désigne l’état de relaxation profonde situé entre l’éveil et le sommeil. C’est à cela que vous mènera votre pratique si elle est guidée par un de nos professeurs qualifiés. En position allongée, le yogi se laisse emporter dans une sorte de méditation guidée. L’objectif est de plonger dans l’inconscient pour y trouver d’éventuels blocages, pensées et croyances limitantes. Véritable travail d’introspection, le Yoga Nidra est idéal si vous souffrez d’insomnie, de stress, d’anxiété ou de fatigue chronique.

Le yoga prénatal : pour les femmes enceintes

Ce style de yoga se pratique dès les premiers mois de la grossesse et jusqu’à la naissance du bébé. Le professeur vous proposera des exercices de respiration et des mouvements doux et adaptés. Pratiquer le yoga pendant la grossesse permet de soulager les désagréments physiques tels que les maux de dos, les raideurs et les jambes lourdes. Une meilleure conscience de votre corps vous préparera à mieux gérer la douleur lors de l’accouchement. Le cours sera aussi un moment privilégié pour vous connecter à votre enfant.

Il existe toute une liste dans laquelle vous trouverez forcément votre style de yoga : Kundalini, Sivananda, prénatal, postnatal, Jivamukti, Bikram … Toutes les formes de pratiques se valent en termes de santé. Le mieux reste de tester et de trouver celle qui vous correspond vraiment. Pour cela, il est important de trouver un professeur en qui vous avez confiance. Trouvez celui qui vous accompagnera lors de cours à domicile !

PERSONALYOGA

Véronique Guédon, enseignante de Yoga et de Méditation, praticienne psycho-corporelle passionnée par l'humain. J'ai à cœur de permettre à chacun, de pratiquer le Yoga qui lui convient tout particulièrement.

Leave a Reply

4 × un =