Skip to main content
Infos sur le Yoga

Yoga Nidra : tout savoir sur ses principes et bienfaits

By 13 mai 2021No Comments

Développé en 1940 par Swami Satyananda Saraswati, un professeur indien, le Yoga Nidra se distingue des autres formes de yoga actuelles. Aussi appelée « Yoga du sommeil », il s’agit d’une pratique douce et holistique que l’on pourrait situer à la frontière entre la sophrologie et l’hypnose. Le Yoga Nidra tire son surnom de l’état de relaxation profonde qu’il provoque, ainsi que de ses bienfaits sur le sommeil. Zoom sur ce yoga encore assez méconnu.

Comment se passe une séance de Yoga Nidra ?

Une séance de Yoga Nidra dure en général entre 30 et 45 minutes. Les pratiquants plus expérimentés pourront parfois aller au-delà. Aucun asana particulier ni aucun effort physique ne sont demandés. Le cours, qui s’apparente à une méditation guidée, se déroule en plusieurs étapes, qui peuvent varier d’un professeur à un autre.

Les pranayamas

Certains enseignants débutent le cours avec des exercices de respiration pour permettre aux pratiquants de se mettre en condition pour la pratique. Même s’ils ne sont pas obligatoires, les pranayamas en début de séance permettent de s’ancrer dans l’instant présent.

L’installation

La pratique du Yoga Nidra se fait en position allongée (Savasana, le Cadavre). Confortable, cette posture permet au corps de se détendre dans son intégralité.

yoga nidra (2)

Le Sankalpa

Vous placez une intention sur la pratique à venir. Elle peut être liée à vos désirs du moment ou encore à quelque chose dont vous souhaitez vous débarrasser.

Le scan corporel

Vous observez et prenez conscience de chaque partie de votre corps, l’une après l’autre.

La visualisation

Le professeur met en place un scénario qui vous guide dans un voyage intérieur. Faisant souvent appel à l’imagerie mentale, cette introspection vous fait prendre conscience de vos pensées. Après plusieurs séances, il vous sera même possible de reconnaître vos croyances limitantes, voire d’accéder à une forme d’inconscient.

Tout savoir sur les 7 chakras, obtenez notre ebook gratuit !

La sortie progressive

Vous revenez lentement à votre corps et vous imprégnez de la pratique avant de sortir de la position allongée pour terminer le cours.

Yoga Nidra : des bienfaits sur le sommeil, mais pas que …

yoga nidra (1)

L’état de relaxation profonde induit par le Yoga Nidra réveille les capacités d’autoguérison du corps. Sans constituer un remède en soi, la pratique vous sera bénéfique si vous souffrez de  maux de dos, de diabète de type 2, de syndrome prémenstruel ou encore d’anxiété.

En état d’éveil, le cerveau fonctionne selon des ondes Bêta qui sont celles de la réflexion et de l’analyse permanente. Pendant une séance de Yoga Nidra, le rythme cérébral est ralenti pour atteindre les ondes Alpha, ce qui permet aux deux hémisphères du cerveau de fonctionner en harmonie. Après quelques séances, vous verrez certainement votre concentration, votre créativité et votre mémoire s’améliorer.

Le « Yoga du sommeil » peut se révéler d’une aide précieuse en cas d’insomnie ou de nuits difficiles. En effet, il contribue à améliorer la qualité globale de votre sommeil, et notamment la phase paradoxale, pendant laquelle le cerveau rêve et se repose.

De même, au quotidien, le système nerveux sympathique a tendance à prendre le pas. C’est lui qui est responsable des symptômes du stress, tels que l’augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle. Le Yoga Nidra stimule son antagoniste : le système nerveux parasympathique, responsable de la digestion et de la relaxation.

Le système hormonal bénéficie également de la pratique. Comme d’autres styles de yoga, le Nidra augmente le niveau de dopamine. Il s’agit de l’hormone du bonheur, du sentiment de joie et de la motivation.

Pendant la séance, le professeur vous demandera de vous concentrer sur vos ressentis. Il s’agit de la première étape vers une meilleure gestion des émotions. En étant observateur de vos pensées, vous aurez moins tendance à vous identifier à ce que vous ressentez.

Le Yoga Nidra est une pratique qui va plus loin que les autres types de yoga en s’adaptant à l’état émotionnel de chacun. En plongeant dans l’inconscient, il est possible d’effectuer un travail en profondeur sur les thématiques qui posent problème à l’instant T.

Yoga Nidra : quand pratiquer ?

yoga nidra (3)Sachez que peu importe à quelle heure vous pratiquez, les bénéfices seront sensiblement les mêmes. Cependant, si votre objectif est d’améliorer votre sommeil, il est conseillé de mettre en place une séance le soir. Pratiqué juste avant le coucher, ou en soirée, le Yoga Nidra vous aidera à vous endormir plus rapidement et à diminuer le nombre de réveils nocturnes.

Si vous craignez de vous endormir pendant la séance, sachez que c’est tout à fait normal. En effet, le corps est dans un état de relaxation totale, située entre l’éveil et le sommeil. Pour éviter de tomber dans les bras de Morphée, favorisez une session le matin ou l’après-midi.

Yoga Nidra : quels accessoires utiliser ?

La position allongée peut parfois être inconfortable en cas de douleurs dorsales ou après une blessure. Même si ce n’est pas votre cas, il est recommandé d’utiliser quelques accessoires pour permettre à votre corps de se détendre pendant toute la séance :

  • Un tapis assez épais (5mm) pour vous allonger sans ressentir le sol.
  • Une couverture à placer sous la tête ou les genoux. Le fait de replier légèrement les jambes permettra de réduire le creux lombaire, surtout en cas d’hyper lordose. Vous pouvez aussi utiliser un coussin ou un traversin.
  • Un petit coussin ou une bande de tissu opaque pour couvrir les yeux. Si vous êtes plongé dans l’obscurité, votre expérience n’en sera que meilleure, notamment pendant la visualisation.
  • Des vêtements chauds et confortables. En effet, le corps reste immobile pendant plusieurs dizaines de minutes et peut finir par se rafraîchir. Si les vêtements ne suffisent pas, prévoyez un plaid pour rester au chaud.

Le Yoga Nidra a l’avantage d’être accessible à tous, même aux personnes débutantes ou présentant une pathologie physique. La seule contre-indication concernerait les troubles psychiques, en raison du travail réalisé sur l’inconscient. Découvrez le Yoga Nidra près de chez vous avec un de nos professeurs rigoureusement sélectionnés. Des cours de yoga privés dans le confort de votre salon !

PERSONALYOGA

Véronique Guédon, enseignante de Yoga et de Méditation, praticienne psycho-corporelle passionnée par l'humain. J'ai à cœur de permettre à chacun, de pratiquer le Yoga qui lui convient tout particulièrement.

Leave a Reply

trois × 1 =